24/02/2006

croyants : non-pratiquants

C'est bizarre que depuis quelque temps, souvent quand on les interroge les gens sur la notion de foi ou de religion, ils disent volontiers : "Je suis croyant ; mais non-pratiquant" et personne ne sourit ; alors que si on disait : "je suis végétarien ; mais non-pratiquant" cela ferait rire tout le monde

07:45 Écrit par JM Geron | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

23/02/2006

Que faire des boutons

Il y a bien des années, un pasteur anglican avait remarqué qu'il trouvait dans la collecte très souvent des boutons. Il se mit à la collectionner puis à faire des séries avec les boutons semblables et il les revendit lors d'une fancy-fair organisée pour et par les bonnes oeuvres de la paroisse

07:05 Écrit par JM Geron | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

22/02/2006

Je ne tiens pas particulièrement à mon titre ; mais m'en offrir un autre...

J'avais un service de funérailles à faire un samedi après-midi ; ce qui devenait déjà rare à l'époque. C'était un homme d'une quarantaine d'année, décédé subitement. Sa veuve était une de mes paroisiennes et j'avais avec le mari d'excellentes relations. J'avais donc accepté de présider ses funérailles. Lorsque nous sommes arrivés au cimetière, le fossoyeur se précipita vers moi en me disant : "Monsieur le curé (!) dépêchez-vous, parce que j'ai en principe déjà fini journée"

07:25 Écrit par JM Geron | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

21/02/2006

Un trou trop étroit

J'ai eu au cours de mon ministère pas mal de services funèbres à conduire. Je me souviens particulièrement de l'un d'entre eux. La défunte avait toujours été une petite dame bien discrète et je fus étonné de voir le nombre de personnes rassemblées au cimetière. Le service eut lieu sur le cimetière pour des raisons pratiques. Le moment venu de descendre le cercueil, les fossoyeurs s'aperçurent que le trou avait été creusé un peu juste et même trop juste pour ne pas dire trop étroit. Et à la stupéfaction de l'assistance, un des fossoyeurs se mit à taper sur le cercueil à coups de pied. J'étais juste à côté du cercueil et je regardais l'assistance muette et consternée, comme je l'étais moi-même

11:06 Écrit par JM Geron | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

20/02/2006

dans l'arbre de noël

C'est une coutume à noël de garnir un arbre de Noël dans les foyers, mais aussi, dans les temples. On raconte que ce serait Martin Luther qui aurait le premier eu l'idée de garnir l'arbre de Noël. De toute façon, je connais bien des temples où on n'imagine pas Noël sans son arbre. Le temple où j'officie actuellement a depuis bien des années un trou prévu pour mettre un arbre qui fait au moins ses trois mètres. Précédemment j'étais dans une paroisse où on avait l'habitude de dresser l'arbre de Noël ; mais un peu suivant l'inspiration de ceux qui étaient chargés de le garnir. Il avait cette année-là trouvé un arbre bien touffu et l'avaient placé juste devant la chaire. Je ne fis pas tout de suite attention et je montai à mon habitude dans la chaire pour la prédication. Quelle ne fut pas ma suprise de constater que je voyais très bien mon auditoire ; mais que mes paroissiens devaient voir mon visage entre deux branches. Je pris donc l'habitude en période de Noël de parler derrière la table de communion

08:30 Écrit par JM Geron | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

19/02/2006

Le pasteur au cinéma ou à la télé

Je me pose vraiment la question : "Est-ce que j'ai l'air si débile ?" Et je me pose cette question chaque fois que je vois un film ou un téléfilm où apparaît un pasteur. C'est la plupart du temps un attardé mental à la limite du raisonnable ou un moralisateur à dégoûter le plus pieux de la religion. Et comme si ce n'était pas assez, on l'affuble d'une épouse complètement idiote, sans aucune culture ou d'une naïveté ou d'une pruderie débile. Pourquoi n'imagine-t-on jamais une femme de pasteur, jolie, intelligente, instruite, etc...? Quand j'ai commencé ce blog, mon désir était vraiment de démythifier le pasteur. Il n'est pas un super-homme ni un super-chrétien, ni plus intelligent, ni plus bête qu'un autre. Un homme comme les autres, pas du tout sur un piédestal

07:25 Écrit par JM Geron | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

18/02/2006

Tous au ciel ; mais...

J'ai toujours été horrifié par le sectarisme d'où qu'il vienne. Je me souviens d'une blague que l'on raconte (et que j'ai vue un jour interprétée sous forme de sketch lors du pèlerinage militaire au Musée du désert).

Un homme meurt et arrive au paradis. Il est reçu par St Pierre qui lui fait visiter les lieux. A un certain moment, ils arrivent près d'un mur. St Pierre met un doigt sur la bouche pour faire signe au nouvel arrivant qu'ils vont passer devant ce mur et qu'ils doivent observer un silence absolu. Ils passent devant le mur dans un silence total. Le brave homme n'y comprend rien et demande à St Pierre de lui expliquer. Celui-ci fut très clair dans son explication. Derrière le mur, il y a tous les sectaires, mais on doit se taire en passant devant le mur parce qu'ils croient être seuls au ciel

09:50 Écrit par JM Geron | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |