13/05/2006

Bonne fête à toutes les mamans

 

Hymne à la mère

 

Le mot le plus doux jamais prononcé par des lèvres humaines est celui de « mère ». « Ô maman » est le plus bel appel. « Mère » est un mot, petit et grand, plein d’espoir, d’amour, de tendresse, il est toute la sensibilité  et la douceur que contient le cœur de l’homme. La mère est tout dans sa vie : elle est la consolation dans la peine, l’espérance dans la détresse, la force dans la faiblesse. Elle est source d’affection, de bienveillance, d’indulgence et de pardon. Celui qui perd sa mère perd une poitrine où poser sa tête, une main qui le bénit, un regard qui le protège.

 

Khalil Gibran

 

Extr. Les Ailes brisées

20:43 Écrit par JM Geron | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Bonne fête aux mamans et aux pâquerettes. Meueueueueueuh. Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah. Je cueillais des pâquerettes pour la fête des mères et paf, meuuh, en plein dans les oreilles, pris par derrière. J'ai cru un instant m'être égaré sur des rails et avoir le transsibérien dans le dos. Mon dieu, mais que c'est gros une vache, quand on est accroupi. Beaucoup plus gros que sur les bouteilles de lait. Ne pas bouger, surtout ne pas bouger, j'ai vu ça dans une émission télé sur les fauves, soit courir, mais avant il voir dans le guide du petit louveteau si ça court vite ou pas, soit ne pas bouger. Pas le temps d'aller chercher ce bouquin. Saloperie de pâquerettes. Elle vient de les bouffer. Aïe, c'est pas une langue, ça, c'est une rape à fromage. Aïe, ça doit lui plaire, peut-être l'odeur de la mousse à raser au menthol. Aïe. Si mes souvenirs sont bons, la vache est herbivore. Ca y est, j'ai des crampes dans les genoux. Aïe. Je suis lavé pour deux semaines. "Biquette, gentille Biquette, allez, hop, rentrer maison, faire lolo". Je m'en suis sorti en rampant. Mais que c'est long, une vache. A la sortie, j'étais tout décoiffé. A cause de la queue qui jouait essuie-glace. Tant pis pour les fleurs naturelles, maman en aura en plastique

Écrit par : biglodion | 14/05/2006

Les commentaires sont fermés.