22/02/2006

Je ne tiens pas particulièrement à mon titre ; mais m'en offrir un autre...

J'avais un service de funérailles à faire un samedi après-midi ; ce qui devenait déjà rare à l'époque. C'était un homme d'une quarantaine d'année, décédé subitement. Sa veuve était une de mes paroisiennes et j'avais avec le mari d'excellentes relations. J'avais donc accepté de présider ses funérailles. Lorsque nous sommes arrivés au cimetière, le fossoyeur se précipita vers moi en me disant : "Monsieur le curé (!) dépêchez-vous, parce que j'ai en principe déjà fini journée"

07:25 Écrit par JM Geron | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Coucou! de passage pour te souhaiter une bonne journée...bise

Écrit par : Angel Sweeteyes | 22/02/2006

Les commentaires sont fermés.