23/01/2006

La trompette du voisin

Nous avions, dans une de mes paroisses, un voisin grincheux, qui ne supportait personne dans la rue. Nous n'étions pas les premiers auxquels il cherchait des noises. Et comme il ne trouvait rien contre nous, il se conduisit comme un petit gamin.

Le temple était joint à la maison et tout près de mon bureau. Un jour, je vis cet homme faire les cents pas devant notre maison et toutes les deux ou trois minutes, il sonnait de la trompette. C'était plutôt un genre de mirliton, car je le croyais bien incapable de jouer d'un vrai instrument. Un autre voisin qui passait par la lui demanda ce qu'il faisait. J'étais assis dans mon bureau, d'où j'observais depuis un moment son manège. J'entendis donc toute la conversation. Et désignant notre maison il dit : "Ils sont en réunion et je fais ça pour les emmerder".

Cette dernière phrase me fit éclater de joie. Nous n'avions pas, exceptionnellement de réunion ce jour-là. Il soufflait donc depuis près d'une demi heure dans sa trompette pour la gloire ;  et je dis "pour la gloire" afin de rester poli et décent...vous m'avez compris

07:26 Écrit par JM Geron | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Cette anecdote m'a bien fait rigoler : j'imagine le voisin entrain de s'époumoner dans sa trompette pour rien ! Mort de rire

Écrit par : armel | 10/12/2007

Les commentaires sont fermés.