22/01/2006

Une mouche en plus

Dans le protestantisme on ne conçoit pas une service de Sainte-Cène (communion) sans les deux espèces : le pain et le vin. Pour le pain, toutes les sortes de pains sont en général utilisés, même si depuis quelques années, beaucoup de communautés, par souci de retour aux sources, préfèrent utiliser du pain sans levain. En ce qui concerne le vin, il est servi soit dans une coupe commune, soit dans des petits verres séparés, soit dans le deux - laissant le choix aux communiants. Je suis dans une communauté qui a choisi cette dernière solution. En général, je prépare moi-même le pain et je verse le jus de raisin dans les verres et la coupe. Lors d'un service, alors que nous étions religieusement rassemblé autour de la table de communion, je vis sourire la plupart des gens. Une mouche avait eu l'idée de venir mourir dans un des petits verres et la brave dame à qui ce supplément avait été accordé, faisait des gestes désespérés pour faire comprendre qu'il y avait un problème, et fréquentant notre communauté depuis peu de temps, elle ne savait pas ce qu'elle pourvait en faire. Une mouche était venue mettre un peu de gaité dans ce qui devrait être un repas de fête

08:01 Écrit par JM Geron | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.