21/01/2006

Et vlan

Le problème d'un prédicateur, c'est que lorsqu'il prêche, il s'adresse à un auditoir. Mais il ne doit jamais donner l'impression de viser quelqu'un en particulier. Mais il arrive très souvent que quelqu'un puisse se demander : "Pourquoi le pasteur m'en veut-il ? Ne s'adresse-t-il pas toujours à moi quand il parle ?" Cela peut évidemment susciter des conflits, dont le malheureux ministre se sent accablé. J'étais tout jeune pasteur et je prêchais un matin avec une certaine fougue (qui je l'espère ne m'a pas tout à fait quitté) et dans le feu de la prédication, au moment où je disais quelque chose, mes yeux se sont portés sur une dame, dont j'ai eu vaguement l'impression que j'envoyais, comme on dit, une pierre dans son jardin. A la sortie, je vis cette dame, foncer vers moi et je m'attendais à quelques reproches de sa part. Au lieu de cela, elle me fit un grand sourire et me dit : "Vous avez bien fait de parler comme vous l'avez fait ; "ils" en avaient besoin."

 

Ce "ils" aussi impersonnel que "on"...

07:35 Écrit par JM Geron | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.