07/01/2006

Un titre inattendu

La grosse difficultés, pour ceux qui ne sont pas habitués dans le milieux protestants, réside souvent dans la manière dont il faut appeler le pasteur. Et on assiste parfois à des choses assez comiques qui montrent que l'interlocuteur est influencé par les séries et les films anglo-saxons où l'on donne du Révérend. Je pense que je reviendrai un jour sur ce sujet. Mais laissez-moi vous raconter un petit incident qui m'est arrivé il y a plus de vingt. Je fréquentais assez régulièrement un groupe de prière, dont j'étais, la plupart du temps, le seul non-catholique.
De temps en temps, ce groupe organisait des espèces de portes-ouvertes pour permettre de faire connaître son existence. Une vieille religieuse depuis toujours me portait particulièrement en amitié et venait toujours vers moi avec un grand enthousiasme. Ce jour-là elle était accompagnée par une de ses consoeurs à laquelle elle me présenta de la façon suivante : "C'est le Père Jean-Marie, il est pasteur". C'est vrai que j'étais déjà père d'une famille nombreuse ; mais de là à en faire un titre...

08:32 Écrit par JM Geron | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.